Le Projet BPI France

Le Projet BPI France

Le projet BPI France part d'une constatation toute simple d'un travailleur français qui souffrant de problèmes de santé s'est vu dans l'obligation de changer d'orientation professionnelle.

Ayant un projet professionnel qui lui tenait à coeur, cette personne s'est renseignée pour pouvoir ouvrir son propre commerce. Malheureusement, elle s'est vite rendue compte que sa forte motivation pour entreprendre son projet n'était pas suffisante. En effet, sans fonds propres, les banques ne soutiennent pas les personnes qui souffrent de handicaps.

Le marché du travail est très tendu pour les personnes handicapées avec très peu d'offres d'emplois qui correspondent à leurs aspirations. Il est facile de constater que beaucoup de ces personnes se retrouvent dans une situation floue vis à vis de leur avenir professionnel.

Ayant travaillé en 2009 sur un projet de coaching en ligne qui n'a pas abouti faute de moyens suffisants, j'ai alors eu l'idée de m'inspirer du concept dans l'air du temps de "financement solidaire" ou "financement par participation" afin de créer un service d'accompagnement de projets menés par des personnes reconnues comme invalides par la Sécurité Sociale.

 

Le financement solidaire s'applique au secteur financier grâce à l'économie solidaire. Il s'agit généralement d'organismes de financement pouvant apporter des prêts ou des participations en capital aux associations, coopératives ou particuliers exclus des systèmes bancaires.

Le financement solidaire s'inscrit dans une démarche de solidarité.

 

Bien qu'elles soient porteurs d'aptitudes et de volonté pour créer leurs activités indépendantes, les personnes handicapées ne peuvent pas recourir au marché formel du crédit faute de moyens et de garanties à offrir aux banques. Elles se trouvent donc bloquées face à l'exclusion bancaire qui constitue une entrave et un obstacle devant la pleine jouissance de leur citoyenneté économique et leur envie de s'épanouir en tant que créateur d'entreprise.

Les personnes victimes d'un accident ou d'une maladie non professionnelle entrent, sous certaines conditions, dans le champ du handicap reconnu administrativement lorsque leur capacité de travail est réduite d'au moins deux tiers.

Selon les conséquences du handicap sur les activités professionnelles et sociales de la personne, une catégorie de pension d'invalidité est attribuée :

- Catégorie 1 : si la personne est capable d'exercer une activité professionnelle rémunérée;

- Catégorie 2 : si la personne est dans l'incapacité d'exercer une activité professionnelle;

- Catégorie 3 : si la personne est dans l'incapacité d'exercer une activité professionnelle et qu'elle a recours à l'assistance d'une tierce personne pour accomplir les actes de la vie courante.

 

En 2010, environ 597 200 pensions d'invalidité étaient en cours. Les pensions de Cat.2 sont les plus nombreuses : elles représentent 74% des pensions, contre 23% pour les Cat.1 et 3% pour les Cat.3 .

En 2008, plus de la moitié des personnes ayant une reconnaissance administrative de leur handicap leur permettant potentiellement de bénéficier de la loi sur l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés étaient en situation d'inactivité.

 

En 2008, selon une enquête d'Handicap & Santé auprès des Ménages (HSM), le taux de chômage des personnes ayant une reconnaissance administrative du handicap s'établit à 22%, soit plus du double de celui atteint pour l'ensemble des personnes de 15 à 64 ans.

Pour les 40-49 ans, les taux de chômage des personnes ayant une reconnaissance administrative du handicap est trois fois plus élevé que pour l'ensemble de la population.

 

Fort de toutes ces constatations et de ma propre expérience professionnelle, je veux créer une banque pour invalides qui s'appuiera sur un site internet qui mettra en contact des projets de création d'entreprise de personnes invalides avec des financements reposant sur l'économie solidaire (comme certaines structures le font déjà pour financer des projets cuturels).

Ce projet m'offre la possibilité d'envisager une reconversion qui me permettra d'aider des personnes qui ont le même parcours de vie que moi en m'épanouissant dans un domaine où je pourrais mettre mon expérience au services des autres.

Informations supplémentaires